Ituri: Glissement de terrain à Tara, plus de 200 personnes sous les décombres

L‘arrêt de travaux de recherche de corps au village de Tara, dont une partie a été engloutie par des vastes rochers emportés par les terres d’une montagne surplombant cette localité a été ordonné pas les autorités administratives de cette province, en vue de prévenir une maladie parmi les rescapés ou les habitants du village, qui se sont donnés volontaires dans la fouille en vue de retrouver de centaines de corps de personnes portées disparues par le glissement d’une montagne mercredi dernier.

Dimanche matin, Pacifique Keta, vice-gouverneur de cette province du nord-est de la RDC souligne que lors de sa descente sur terrain, il a été constaté la mobilisation de la population locale dans les recherches de corps. “Vu que les habitants travaillant sans masques et toutes autres mesures de protection pour tenter de sortir de corps de décombres, essentiellement constituées de gros rochers, il a été constaté qu’une forte odeur se dégageait du lieu. Ceci est certainement dû à la putréfaction de corps” a-t-il déclaré précisant avoir ordonné l’arrêt immédiat de travaux de recherche en vue de prévenir une intoxication des habitants.

Quant au bilan actuel, le vice-gouverneur détaille: “avec le chef du village, il a été établi que la zone sinistre était habitée par une population repartie dans au moins 60 maisons comptant 3 à 5 personnes. Ainsi environ 200 personnes sont englouties sous les décombres” l’incident s’étant produit aux heures nocturnes où la plupart d’occupants sont déjà couchés explique Pacifique Keta.

Pacifique Keta est au téléphone de Politico.cd avec Fiston Mahamba

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter


Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :