Sindika Dokolo affirme que sa condamnation vise à l’empêcher de se présenter aux élections

Condamné à 12 mois de prison, le collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo, gendre du président angolais, dénonce une “instrumentalisation de la justice à des fins politiques.”

Sindika Dokolo et son frère Luzolo Dokolo ont été condamnés le 4 juillet à 12 mois de servitude pénale principale et au paiement des dommages et intérêts de Usd 15.000, pour fraude immobilière.

L’homme d’affaires, proche de l’opposition congolaise, dénonce cette décision de la justice congolaise. “Il s’agit juste d’une condamnation pour la forme, de manière à s’assurer que je ne me présente pas à l’élection“, a déclaré M. Dokolo à la BBC.

Il estime que “cette condamnation est peut-être un moyen de le faire taire ou comme c’est devenu une culture au Congo une manière de l’impressionner“.

 

Proche de Moïse Katumbi, Sindika Dokolo dément toutefois avoir d’ambitions politiques.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît,.

9 Commentaires

Cliquez-ici pour commenter

  • Mr SINDIKA laisse nous tranquille et reste en Angola.on est fatigué de vous engendre crier comment on vous empeche de briguer la présidence de la république qui vous a dit que vous avez le soutien du peuple

    • Sindika a le droitelet de s’exprimer comme il le veut car il un fils du pays. Qui vous a dit à vous qu’il n’a pas le soutien du peuple; etes vous omniscient, omnipotent ou encore omnipotent comme Dieu pour connaître les désirs du peuple, pouvez vous sonder leur coeur? Le peuple souffre énormément alors qu’une minorité pille les richesses du pays par la spoliation de nos terres, nos mines, nos hydrocarbures, la déforestation sauvage. Cette minorité empêche des honnêtes hommes et femmes d’investir librement, quel est ce pays digne de ce nom dont les ministres préfèrent accorder des marchés aux étrangers qui distribuent des milliers de dollars en guise de dessous de tables, honte à vous politiciens en place qui ne cherchez que vos propres intérêts, incapablent de preparer des elections durant 5 ans, cela montre leurs irresposabilités. Meme à l’époque du président Mobutu le pays n’était pas dans un tel état. Étant enfants il n’y avait pas autant de coupure d’électricité ni d’eau cela était rare et nous étions prévenus en avances pour cause d’entretien ou de travaux. L’histoire ne vous enseigne t elle pas, autant les hommes politiques de cette époque ont fuit à l’arrivée de l’AFDL, il en sera de même avec vous et demandé à vos collègues de cette époque ce qu’est l’exil? Vous amassez des milliers voir des millions de dollars mais sachez qu’un bien mal acquit ne profite jamais et vous n’emportez pas dans vos tombeaux avec vos richesses. Préparez vous car cela arrive d’ici peu, ces mêmes personnes qui étaient dans l’opposition à l’époque du feu Maréchal et qui critiquaient le régime font au centuple sous Kabilà.

    • Kabulo, peux tu dire un mot pour ceux qui venaient de tuer nos frères et soeurs, environ 12 million et violé 3 million de nos soeurs, maman et grand mères? Celui qui oublie le Banquier Dokolo en RDC, n’est pas congolais. Donc si réellement tu es un vrai congolais, veuillez moderer ton langage

  • Quand Sindika est-il sincère ? Il ne cesse de répéter à longueur de journée qu’il n’est pas candidat à des postes publics, qu’il a beaucoup à faire avec ses nombreuses affaires et maintenant qu’on le condamne, il sort réellement ce qui l’anime, être chef à la place de celui qui a failli Joseph Kabila.

    • Sindika a droit a se plaindre des manipulations de cette voyoucratie; comme tu en as de deconner chaque jour.

      N’as-tu pas mieux a dire, ni a contribuer aux debats, que de nous debiter ta haine pour Sindika et Katumbi?

      • Si donner son avis, c’est être haineux. On est vraiment tombé bas. Vous pensez que l’on doit faire du sentiment pour le sort, l’avenir d’un pays et de ses 80 millions d’âmes. Si les avis divergents des uns et des autres vous heurtent, allez vous occuper des affaires de l’église.

    • Compatriote Makutu,
      L”affaire S Dokolo est peut-être plus complexe qu’il n’y parait !
      D’un côté lui-même peut ne pas vouloir pour l’heure s’engager activement en politique au Congo absorbé par maintes tâches majeures artistiques et économiques en Angola mais cela ne lui interdit nullement de changer d’avis demain tenant compte de nouvelles circonstances..
      De l’autre, ce n’est pas parce qu’il refuse sincèrement de faire de la politique. que des ennemis le croient et n’hésitent pas à lui mettre à l’avance des bâtons dans les roues notamment avec cette condamnation en prison bien curieuse…
      Bref j’ai personnellement tendance à croire qu’il a plus à gagner et peut davantage servir au Congo en soutenant des candidats de son choix plutôt qu’à se lancer lui-même en politique… ‘

  • Ce grand pays a besoin de la liberté, la paix et l’évolution… Tout cela pourra arriver avec un peu de sérieux partant de ceux qui dirigent mais si on doit obliger les gens à se taire pour ne pas réclamer leurs droits n’est-ce pas ridicule? Il faut accepter la vérité bien que ça fait mal de fois… La boulimie du pouvoir n’est pas un truc à encourager et nous avons de la paix pour évoluer. Si on est opposant directement on n’a plus droit d’exercer librement? C’est une bassesse!!!! Le Congo a besoin de ceux qui acceptent le bien être des Congolais sans rancune! Soyons raisonnable!


Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :