Gabriel Kyungu propose que le poste du président du CNSArevienne à la CENCO

Parlant sous sa casque du coordonnateur du Rassemblement dans les provinces issues de l'ex-Katanga, Gabriel Kyungu propose que la présidence du Conseil national de suivi de l’accord (CNSA) soit confiée à la CENCO

Dans un meeting organisé samedi à Lumumba, Gabriel Kyungu wa Kumwanza s’est longuement confié sur la situation politique, notamment au sujet du blocage en cours dans les discussions autour de l’arrangement particulier pour l’application de l’accord signé le 31 décembre 2016.

Pour ce cadre du Rassemblement, ces discussions qui bloquent notamment au niveau de la succession d’Étienne Tshiskedi à la tête du Conseil national de suivi de l’accord (CNSA) pourraient être résolues en confiant le poste à la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO).

« Le danger du blocage se focalise sur le poste du président du Conseil national de suivi. Tout le monde veut occuper ce poste, raison pour laquelle nous avons demandé, au niveau du Katanga (…) nous avons dit: qu’on donne alors ce poste à la CENCO, pour que l’on ne cherche pas trop d’alibis pour bloquer les négociations« , a expliqué Gabriel Kyungu .

L’accord signé le 31 décembre entre le Pouvoir et l’Opposition confie avait confié ce poste à Etienne Tshisekedi. Après la disparition de ce dernier, la Majorité et une partie de l’opposition estime que celui-ci devrait faire objet d’un nouveau consensus, ce que le Rassemblement réfute.

 

1 Commentaire

Cliquez-ici pour commenter

  • A la Cenco! Un jour le pape demandera pardon pour l’implication de l’église catholique dans les tueries et tous les malheurs que subit le peuple congolais.